Différencier les types d’équipements de médecine

En médecine, les professionnels utilisent toutes sortes d’instruments pour ausculter et établir le diagnostic de santé de leurs patients. Ces équipements de médecine sont catégorisés selon leur utilisation et selon la spécialité du médecin en question. Voici alors ces différents équipements.

Pour établir un diagnostic

Le diagnostic est la première chose qu’un médecin fait lorsqu’un malade se présente à lui. Il commence par lui poser des questions sur son état de santé, mais aussi sur ses habitudes de vie. C’est dans le but de mieux comprendre la personne qu’il a devant lui. Pour faire ce diagnostic, on retrouve les instruments basiques tels que le stéthoscope, le tensiomètre ou encore le thermomètre.
Mis à part ces appareils qu’on peut retrouver chez soi, il y a également des appareils de diagnostic qui sont un peu plus complexes. Ces derniers sont utilisés pour voir à l’intérieur du corps du malade. En d’autres termes, ce sont des instruments d’imagerie médicale. Ils regroupent les appareils utilisés en IRM, en échographie ou encore en thermographie.

Pour les cas plus graves

Mis à part les instruments de base en médecine, il y a aussi les appareils utilisés lorsque le cas du patient est plus grave. Lors d’un accident par exemple, on emploie une ventilation mécanique ou respirateur qui aide le malade à respirer. Il est également employé pendant des opérations chirurgicales.
Dans certains cas graves, on peut aussi constater que le patient n’arrive plus à se nourrir ou manger seul ses médicaments. On utilise alors une pompe à perfusion qui agit en intraveineuse. Tout est injecté sous forme de liquide et va directement dans le corps du patient.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *